Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

BIBLETERREMER

Au fil des jours,
LA BIBLE NOUS PARLE aussi par la mer.
Ecoutons, échangeons...
Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- articles

5 DERNIERS ARTICLES
- LA MER EST NOTRE AVENIR
- La bonne gestion
- Siloé au port des Sables
- marins pêcheurs rescapés de naufrage
- expo sur la mer à Luçon
Sommaire

5 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- En croisière dans la tempête
- Dieu Amour en Islam et Christianisme
- 50 ans d'aumônerie de la pêche
- La Bible relue pour notre temps
- Un demi-million de Français en croisière

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
293031
<< Octobre >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter bibleterremer à vos favoris

LIENS FAVORIS
- film streaming
- film streaming vf
- film en streaming
- film gratuit
- serie en streaming
 En croisière dans la tempête Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

Sur le site meretmarine.com......... on pouvait lire au 9 3 2015:.................................. Le paquebot Costa neoRomantica a affronté en fin de semaine dernière une violente tempête en Méditerranée occidentale. Parti de Trapani, en Sicile, le navire remontait vers Marseille lorsqu'il s'est retrouvé jeudi, à l'Est de la Sardaigne, face à des conditions difficiles, avec des creux de 6 à 7 mètres et un fort vent soufflant à 60 nœuds en rafales. Un coup de tabac prévu par les météorologistes et qui, bien qu'impressionnant, n'était pas de nature à désemparer un paquebot. Les marins le savent bien, les passagers manifestement beaucoup moins. De nombreux croisiéristes ont en effet eu très peur car le Costa neoRomantica, qui n'est pas non plus un géant avec ses 220 mètres de long et 57.000 GT de jauge, a été logiquement balloté par les flots. Certaines cabines se sont en plus retrouvées les pieds dans l'eau. Non pas à causes de fissures ou de brèches dans la coque, ce que certains croyaient savoir, ni apparemment en raison d'une rupture de canalisations, comme cela arrive parfois dans le gros temps, mais selon Costa suite à une infiltration dans des bouches d'aération situées dans les hauts. Si l'on s'en réfère aux images et aux témoignages, une partie des 933 passagers, effrayés, sont allés chercher leurs gilets de sauvetage, craignant un abandon du navire. Avec au passage quelques scènes de « panique », la peur étant évidemment très communicative, surtout parmi les « non initiés ». Un bateau ça bouge et il y aussi des tempêtes en Méditerranée… Alors que la compagnie précise que le Costa neoRomantica n'a eu aucun problème de propulsion, cette affaire démontre une nouvelle fois la méconnaissance qu'ont de la mer de nombreux croisiéristes, sachant que de manière générale la majorité des passagers embarquant sur des paquebots le font pour la première fois. Il ne faut évidemment pas être grand clerc pour savoir qu'à l'instar d'un avion rencontrant des turbulences, un bateau bouge en mer, à fortiori quand il y a de la tempête. Et que des tempêtes, il y en a souvent en hiver, y compris en Méditerranée. Cette mer, malgré sa réputation de grand lac calme, peut se montrer très dure, et même plus rude que l'Atlantique, avec une houle courte et croisée, qui malmène les bateaux. Certains ont été manifestement très inquiets en voyant la proue du Costa neoRomantica s'enfoncer dans les flots, puis remonter et refrapper la mer avec un grand bruit sourd. Là encore, rien d'anormal. Le commandant a fait différentes annonces et tenu au courant les passagers de l'évolution de la situation. Mais cela n'a manifestement pas suffit à calmer tout le monde. L'analogie avec les turbulences dans le transport aérien est intéressante car, contrairement aux bateaux, les passagers d'un avion, même s'ils ont peur, sont assis et se cramponnent à leur siège, ne pouvant communiquer qu'avec leurs voisins immédiats. Sur un bateau, on circule, on parle, on observe les regards et les mines inquiètes de nombreuses personnes. En somme, on se fait un sang d'encre beaucoup plus facilement. Surtout que les mouvements en mer sont plus impressionnants visuellement, puisqu'on voit les énormes vagues passer au dessus des sabords, et à l'occasion des objets et des gens qui tombent. Mieux communiquer auprès des passagers ? A sa décharge, le grand public n'a pas forcément conscience de l'ampleur des mouvements que peuvent connaitre les navires, même les plus gros paquebots. Seuls les croisiéristes avertis et les passagers partant pour des voyages d'expédition sont plus au fait des conditions difficiles qu'ils peuvent être amenés à rencontrer (avec pour l'Antarctique par exemple des mers biens plus fortes sur des bateaux beaucoup plus petits). Bien que ce ne soit évidemment pas un argument commercial, il serait sans doute intéressant que les compagnies communiquent un peu plus la possibilité de rencontrer des tempêtes, particulièrement en hiver. Cela éviterait probablement de se retrouver, même si les cas sont finalement rares, avec ces scènes d'hystérie accompagnées de leur lot d'énormités, du style « on avait l'impression d'être sur le Titanic ! » ou « On a cru revivre le naufrage du Concordia » comme on a pu l'entendre ce week-end. Les media généralistes se lâchent Des témoignages de passagers sur lesquels un certain nombre de nos confrères des media généralistes se sont rués, sans grande mesure ni retenue : « Sa croisière de rêve a failli se terminer au fond de la Méditerranée » lance ainsi le commentaire d'un reportage télé, rien de moins ! Bref, ce qui est en réalité un non évènement maritime a fait les choux gras de certains journaux, notamment dans le sud-est de la France. L'actualité de fin de semaine dans la région n'était peut-être pas débordante et, le naufrage du Costa Concordia étant encore très présent dans les esprits, un tel sujet un brin monté en épingle, c'est de l'audience garantie… Surtout qu'une partie des passagers prend désormais l'habitude d'appeler la presse et de crier au scandale sur les réseaux sociaux avant même de tenter de se renseigner et de comprendre l'évènement qu'ils viennent de vivre. On peut néanmoins comprendre la peur légitime de certains et, par conséquent, appeler les gens à se renseigner avant de partir en hiver. Il suffit d'aller faire un tour sur Internet, les pages de You Tube par exemple regorgeant de vidéos de paquebots dans la tempête

  Lire le commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 10-03-2015 à 08h55

 « Article précédant Retour à l'accueil du blog Article suivant »

 Articles dans la même catégorie
- LA MER EST NOTRE AVENIR

- La bonne gestion

- Siloé au port des Sables

- marins pêcheurs rescapés de naufrage

- expo sur la mer à Luçon

- La mer dans la Bible selon Elvis

- Mission de la Mer 30 6 2016

- Bouteille à la mer




SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.


Diffuseur
Acheter un diffuseur d'huiles essentielles

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 08-12-2008 à 10h25 | Mis à jour le 19-09-2016 à 21h09 | Note : 5.00/10